Copyright et non-respect des droits d’auteur en Algérie

Copyright et non-respect des droits d'auteurs en Algérie - Condor Elcetronics

Photo volée par les soins de Condor electronics Algérie – Copyright et non-respect des droits d’auteur en Algérie

Copyright et non-respect des droits d’auteur en Algérie

Au mois de mars dernier j’avais fait des photos d’Alger et de sa Casbah. Je me suis toujours dit que me faire voler mes photos est “un peu” bien pour l’ego mais quand ça atteint un certain niveau et que des journaux locaux, internationaux ainsi que des entreprises vous volent vos œuvres et travaux, cela ne flatte plus votre ego mais porte atteinte au cœur de votre métier et aussi à votre portefeuille.

Vivre de la photo au temps de l’internet n’est pas chose facile. Surprotéger ces photos afin d’éviter tout abus de copyright et non-respect des droits d’auteur en Algérie est un dilemme pour moi. J’ai eu le “malheur” de ne pas apposer un gros filigrane de copyright sur mes photos, pour ne pas les gâcher. Une photo est une photo, étant donné qu’elle a été prise pour la beauté du moment, un gros texte ou un gros logo n’a rien à faire dessus. Cela gâche la photo, son harmonie et son équilibre. J’ai donc opté pour un copyright léger sur le coin droit de mes photos, peu visible à première vue mais assez visible pour prouver que la photo m’appartient.

Se faire voler sa photo par le magazine «Le point»

D’abord je me suis fait voler ma première photo par «Le Point Afrique». Dans un article écrit par Adlène Meddi, journaliste apprécié des lecteurs algériens. J’ai partagé un “post” sur Facebook pour attirer l’attention et faire de la mauvaise pub histoire de scandaliser quelques personnes. Que nenni !  J’ai eu une réponse venant tout droit de la quatrième dimension venant de la part du journaliste qui m’a tutoyé au premier message; car apparemment étant Algériens tous les deux, les formules de politesse et de respect ne sont pas nécessaires (esprit de tiers-mondiste !) Ce monsieur m’a dit que le magazine «Le Point Afrique» n’avait besoin de voler personne.

Le comble est que je les avais contacté quelques semaines auparavant pour leur proposer d’acheter mes photos, bien sûr pas de réponse de leur part à l’époque. Imaginez donc ma réaction au moment où j’ai constaté le vol ! Aujourd’hui la procédure de mise en demeure et de paiement de mes droits d’auteur et toujours est toujours en cours et on me balade de service en service tout en ayant droit à un : “On a mis votre nom en dessous de la photo ça devrait suffire …”

Mon métier et ma passion c’est la photographie, surtout pas les combats juridiques à la Metallica contre Napster quand ils ont oublié qu’ils faisaient de la musique. Bref aujourd’hui je les comprends un peu mais je ne veux pas m’écarter du chemin artistique.

Copyright et non-respect des droits d'auteurs en Algérie - Le point magazine
Copyright et non-respect des droits d'auteurs en Algérie - Le point afrique

Photo volée par les soins du magazine «Le Point Afrique» – Copyright et non-respect des droits d’auteur en Algérie

Propriétés intellectuelles en Algérie

Puis ce fut le tour d’autres médias Algériens, comme « Lematindz.net » qui a illustré un de ces articles avec un panoramique d’Alger que j’ai fait en mars. Mise en demeure, mail commentaires et avertissement de Google par le biais du DMCA (Digital Millennium Copyright Act) qui s’occupe d’envoyer un avertissement à l’hébergeur et avec pour représailles une désindexation de Google (Le site ne sera plus référencé sur Google). Mais cela n’a rien changé à l’affaire l’article est toujours là, me narguant me rappelant que mon beau pays est un pays où l’on se traite mal entre nous et où l’on se respecte plus.

(Si vous êtes dans le même cas que moi et que vous désirez signaler un usage non autorisé de vos œuvres c’est ici)

Copyright et non-respect des droits d'auteurs en Algérie - Lematin.dz

Photos illustrant un article du journal “Lematindz.net” utilisé sans mon consentement – Copyright et non-respect des droits d’auteur en Algérie

Vol de photos sur les réseaux sociaux

Voilà que des pages et groupes sur les réseaux sociaux et autres pages web (site de news et agence immobilière) se servent à leurs tour. Comme ce fut le cas de chouf-chouf, une page Facebook qui dénonce des abus en Algérie mais qui ne manque pas d’en commettre.

Algerian music play” sur YouTube qui promeut la musique Algérienne se targuant d’écrire sur sa page qu’il ne viole aucun droit d’auteur et qu’il ne fait que promouvoir leurs musiques. Bien sûr aucune trace des copyrights des groupes ou des interprètes de ces chansons. Donc toujours à la manière douce j’avise en écrivant un mail demandant gentiment à la personne ce que fait ma photo sur sa page sans copyright ni autres mentions. Suite à ça, quand il n’y a pas de réponse je mets un commentaire histoire que ceux qui fréquentent le site ou la page voit le lien original.

Puis vient l’étape où je dépose plainte auprès de l’hébergeur pour violation de mon copyright et de mes droits d’auteur. Là s’en vient une suppression du contenu avec un avertissement sur la page que l’utilisateur ne peut annuler.

Copyright et non-respect des droits d'auteurs en Algérie - Algerie music play - Youtube

Une de mes photos était utilisée pour accompagner la musique de cette vidéo suite à un signalement elle a été supprimé mais tout en gardant  l’avertissement – Copyright et non-respect des droits d’auteur en Algérie

Copyright et non-respect des droits d'auteurs en Algérie - Algerie music play - Youtube 2

Bien sûr cela a déclenché la réaction de la personne derrière ce compte qui m’a écrit pour s’excuser et me demander de retirer l’avertissement présent sur sa page YouTube. Ce que je ne peux faire car cela ne dépend plus de moi.

Le cas du site Algerie360.com et d’autres sites d’informations Algériens

J’ai eu la mauvaise surprise cette semaine de tomber sur des articles reprenant une de mes photos publiées pour illustrer leurs articles, des sites francophones et arabophones qui se disent journalistiques prennent les photos qui ne leur appartiennent pas, signent les articles et se revendiquent du métier de journaliste. Tachant ce métier que d’autres exercent dans le danger pas si loin que ça dans notre histoire, rappelons-nous en Algérie le nombre de journalistes assassinés ou jetés en prison parce qu’il faisait juste leur métier.

Aujourd’hui des personnes se revendiquant de la profession viennent voler votre travail et en plus de cela vous disent que la photo se trouve sur Google Images. Oui ! Elles se trouvent sur Google Images, c’est normal c’est l’internet ! Vous savez: ce truc ou vous tapez des mots et qui vous affiche des résultats liés à votre recherche, c’est magique ! Y’a même la photo de ma grand-mère ! Bref, ce que je veux dire c’est qu’en dessous de la ou les photos il y’a une mention “May be subject to a copyright” ce qui veux dire cette photo est peut-être sujette à un copyright. Donc son utilisation n’est pas forcément autorisée. Mais c’est fou que ces pseudo journalistes ne lisent pas la mention !

J’ai eu droit bien sûr à des réponses comme sur l’image suivante où l’on me dit que la photo se trouve sur Google donc voilà c’est de ma faute…

Copyright et non-respect des droits d'auteurs en Algérie- Algérie360

Capture d’écran échange de messages avec administrateur Algerie360.com – Copyright et non-respect des droits d’auteur en Algérie

Le cas de L’ONAT | Entreprise de l’Office Algérien de Tourisme

Alors ce qui est bien avec Google c’est que vous pouvez voir si votre photo a été utilisé en faisant une recherche de l’image sur Google sans que ce ne soit une tâche complexe. Un simple clic droit sur la photo concernée ainsi qu’un clic sur “Rechercher une image avec Google” et là vous avez tous les sites référencés par Google qui utilisent la photo dont vous voulez trouver l’origine.

C’est comme ça que je suis tombé encore une fois sur une de mes photos d’Alger, cette fois pour promouvoir le tourisme en Algérie, c’est sympa c’est même excellent pour mon ego. En revanche toujours pas pour mon portefeuille. J’ai donc contacté l’ONAT au bout de trois semaines et surtout grâce à une suite de mots clefs que j’ai prononcé au téléphone “Avocat / Justice / pénalités / Vols” Ils ont fait bouger les choses. La boîte de communication GCAgency qui gère leur site m’a appelé me donnant une leçon de morale, le mec m’a dit clairement que c’était de ma faute si je m’étais fait voler ma photo. Ah ok désolé je ne savais pas que j’avais écrit “svp utilisez mes photos et surtout ne me payez pas !!!”.

J’ai expliqué au monsieur que quand on trouve par terre ou même ailleurs quelque chose qui ne nous appartient pas on ne la met pas dans sa poche et surtout pas en vente. Il s’en est excusé (en Algérie apparemment on ne demander pas des excuses on s’excuse). J’ai répondu que les excuses ne payaient mes factures ! Et que le mal était déjà fait. J’ai obtenu le retrait de la photo en question. Mais pas un Dinar !

Copyright et non-respect des droits d'auteurs en Algérie -ONAT DZ & GCAgency

Photo de la baie d’Alger utilisée par GCAgency et ONAT sans mon consentement – Copyright et non-respect des droits d’auteur en Algérie

CONDOR ELECTRONICS – Campagne Ramadan 2017

Un des meilleurs vol de photo ou le plus loufoque est celui de Condor Electronics (la photo est au début de l’article), ils ont pris la photo de la Casbah pour la modifier et mettre un message de souhait de bon ramadan aux Algériens. Sincèrement j’en ai vu des bêtises mais des comme ça ?!? Wow !!! Se servir d’un truc volé pour passer un message religieux c’est juste le sommum de la connerie.

Malheureusement ça reflète beaucoup de choses qui ne vont pas du tout dans mon pays, ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Bien sûr aucune réponse de leur part. En les appelant ils  m’ont envoyé balader d’un service à un autre… En espérant que cet article y change quelque chose.

Vous allez surement vous dire mais pourquoi ne t’adresse pas tu à l’ONDA (Office National des Droits d’Auteurs) ? Hé bah figurez-vous que j’ai essayé de les appeler … le numéro ne fonctionne pas !

Quand j’arrive à mettre la main sur un numéro qui fonctionne … Bah personne ne répond. Pour les e-mails c’est pareil.

Cas de médias sur le web algérien qui utilisent des photos sans mon consentement – Copyright et non-respect des droits d’auteur en Algérie

Cas de l’Algérien moralisateur et donneur de leçons

Je finis cet article avec un mail que j’ai reçu qui a suscité en moi une double réaction, il m’a tellement fait rire mais en même temps il m’a donné envie de pleurer.

Un monsieur m’écrit pour me demander l’autorisation d’utiliser une de mes photos pour une vidéo YouTube. Je lui ai dit que s’il souhaite le faire ça ne me dérangeait pas du moment qu’il mettait un lien vers la page où il a trouvé cette photo. Cela ne me dérange pas qu’un particulier utilise ma photo sur YouTube un peu mais bon je me dis ça ne fait pas de mal et puis le monsieur à l’air gentil et très correcte il me demande en plus la permission, donc je lui dis oui en posant mes conditions.

Une dizaine de jours plus tard je reçois un mail en arabe littéraire. Qui m’a choqué, puis fait rire, puis attristé et je me suis dit ! Bordel ! C’est quoi ces gens ?!? De quoi je me mêle ? Mais j’en ris encore.

Je vous laisse lire je traduis le message juste en bas de la photo !

Copyright et non-respect des droits d'auteurs en Algérie - Le donneur de leçons

Traduction du mail

Moi :

« Bonjour, oui pas de problème vous pouvez utiliser la photo, cependant mettez un lien vers mon site en bas de la vidéo. C’est mieux comme ça non ?

Prenez soin de vous »

Réponse: 

« Au nom de Dieu mon frère Mahdi, sur votre page sur le web quelques photos de femmes qui s’exposent (à la limite du racolage) et d’autres sans habits et moi qui veut utiliser une de vos photos pour une vidéo religieuse. En dessous de la vidéo j’y mettrais un lien vers votre site avec des photos de femmes entre elles et sans habits. Comment pensez-vous que les gens vont nous voir ? Que vont-ils dirent de nous ?

Mon cher frère Mahdi au nom de Dieu, un conseil précieux de frère à frère. Évitez les photos des femmes racoleuses et des photos de ce type pour ne pas que certains les utilisent dans ce que le bon Dieu a interdit. Pour ne pas que leurs péchés ne vous sois attribué le jour du jugement dernier.

Je vous jure mon ami Mahdi, je ne vous souhaite que des bonnes choses et veuillez m’excuser pour le dérangement et de m’être immiscé dans vos affaires privées. Mais n’oubliez pas je le jure et le jure encore je ne vous veux que de l’amour et ne vous conseille que du bien.

Dieu vous a donné un don utilisez le à bon escient. »

Donc voilà comme si vous faire voler vos photos ne suffisait pas. On vous remet en place et on vous donne des leçons de moral et même dès fois on vous fait du prosélytisme.

Moi je n’ai demandé qu’à faire de la photographie.

Commentez partagez et dites-moi ce que vous en pensez.

À Bientôt !

Mahdi

Texte de loi sur les droits d’auteur en Algérie

En cas de non violation du copyright et non-respect des droits d’auteur en Algérie:

Atteintes aux droits sanctionnées pénalement :
  • Toute atteinte aux droits consacrés par la loi (y compris le droit moral des auteurs)
  • contrefaçon;
  • Importation ou exportation d’exemplaires contrefaisants;
  • Mise en circulation, vente, location d’exemplaires contrefaisants;
  • Divulgation illicite et atteinte à l’intégrité d’une œuvre ou d’une prestation;
  • Infractions liées aux technologies de l’information et de la communication.
Procédures et sanctions:
  • Action en référé
  • Action au fond
  • Emprisonnement de 6 mois à 3 ans (peine doublée en cas de récidive)
  • Amendes
  • Saisie
  • Suspension de la fabrication et de la mise en circulation de supports contrefaisants
  • Confiscation des recettes résultant de l’exploitation illicite
  • Confiscation ou destruction des objets contrefaisants et des matériels servant à les fabriquer
  • Fermeture définitive ou temporaire de l’établissement
  • Remise au titulaire du droit
  • Attribution de dommages-intérêts (préjudice matériel et moral)
  • Publication du jugement
  • Surveillance des communications électroniques

Source: www.euromedaudiovisuel.net

Protection des droits d’auteur et droits voisins en Algérie

Ordonnance n°03-05 du 19 juillet 2003

Si vous voulez télécharger l’ordonnance relative à la protection des droits d’auteur et droits voisins en Algérie c’est par ici:

Algérie Ordonnance 2003 05 droits auteur

Kherdja.com

Voilà ils ont encore frappé de la hauteur de leur médiocrité les administrateurs de la page Facebook et du site kherdja.com n’hésite pas a utiliser encore et encore la photo de la Casbah pourtant protégé par le copyright.

Photo volée par le site Kherdja.com

Observealgerie.com

Udpate du 01/09/2017

Comme toujours le web Algérien soucieux du travail des autres (C’est de l’ironie) viens encore de frapper donc j’ajoute à la liste les “voleurs” du site observealgerie.com. Le comble c’est pour illustrer l’article ” Alger 06ème pire ville au monde” tu m’étonnes mon con !

J’ai mis une capture d’écran de la page ainsi que ses propriétés. D’ailleurs regardez bien ! Dans ces propriétés vous verrez que c’est bien une photo qui a été volé de mon site car on y trouve la date de prise de vue l’EXIF (Exchangeable Image File Format) complet de la photo.

On verra bien si j’aurais peut-être droit à un petit désolé on l’a trouvé sur Google, peut-être un tout le monde l’utilise donc “Normal”.

Peut-être que j’aurais un non Mahdi ne leur en veux pas, c’est des gars bien qui gère le site, c’est juste une erreur… Bref !

Observealgerie.com

Photo volée par le site Observealgerie.com

Propriétés de la photo volée par le site Observealgerie.com qui prouve que la photo à bien été volée